Biologie
Partagez cet article

Comment reconnaître les rongeurs nuisibles ?

Il existe différents types de rongeurs en France. On distingue ainsi 26 familles. Il est important de différentier les rongeurs nuisibles de ceux qui ne le sont pas.

Qu’est-ce qu’un rongeur ?

Le rongeur est un petit mammifère qui présente des caractéristiques spécifiques :
– il a des incisives à croissance continue,
– il n’a pas de canines,
– il a un besoin vital de ronger,
– il a des glandes épidermiques,
– son odorat, son ouïe et son goût sont très développés,
– il a un fort potentiel reproducteur,
– il s’adapte rapidement à différents milieux.

Bon à savoir : les rongeurs commensaux vivent à proximité des hommes. C’est le cas du rat noir, de la souris et du surmulot.

Pourquoi reconnaître les rongeurs nuisibles ?

Les rongeurs nuisibles peuvent avoir des impacts sanitaires, économiques et écologiques. C’est pourquoi il est essentiel de bien les identifier, cela permettra de déterminer les moyens de contrôle et ainsi limiter leur prolifération. Les dégâts engendrés par les rongeurs nuisibles sont nombreux, il est important d’agir.

Sur les 26 familles de rongeurs que l’on trouve en France, seuls quelques-uns sont nuisibles:
– les rongeurs des habitations : surmulot, rat noir et souris,
– les rongeurs fruitiers : loir et lérot,
– les rongeurs des champs : mulot et campagnol,
– les rongeurs aquatiques : ragondin et rat musqué.

Comment identifier les rongeurs nuisibles ?

Pour identifier les rongeurs qui vivent autour de vous, il est nécessaire d’étudier leur habitat et les indices de présence.

Rat noir

Habitat
– greniers,
– combles.

Comportement
– comportement social hiérarchisé,
– non grimpeur,
– plutôt nocturne.

Indices de présence
– bruits de grattement,
– traces de dents,
– excréments,
– traces de gras sur les murs,
– odeur de musc et d’ammoniaque,
– présence de nids.

Dégâts
– porteur de maladies,
– ronge les câbles électriques,
– ronge le bois,
– contamine la nourriture des animaux.

Souris

Habitat
– cloisons,
– greniers,
– celliers-cuisines.

Comportement
– vive et agile,
– curieuse et joueuse,
– très bonne grimpeuse,
– sa petite taille lui permet de s’insérer partout.

Indices de présence
– crottes de 3 à 8 mm très pointues,
– urine très odorante.

Dégâts
– ronge l’isolation, les meubles, les câbles électriques,
– souille les réserves alimentaires,
– transmission de maladies.

Surmulot

Habitat
– égouts,
– caves,
– parcs,
– plans et cours d’eau,
– toitures et arbres.

Comportement
– discret et fuyant avec l’Homme,
– clan hiérarchisé,
– très agressif s’il manque de nourriture.

Indices de présence
– terriers de 2 à 3 cm de diamètre.
– crotte en forme de noyau d’olive d’environ 1.5 cm,
– amas de graines.

Dégâts
– ronge les câbles électriques,
– ronge tous types de matériaux,
– consomme et souille les denrées alimentaires,
– propage des maladies.

Loir

Habitat
– forêt,
– bâtiments abandonnés,
– fait son nid dans le creux des arbres, les murailles et les toitures.

Comportement
– hiberne,
– crépusculaire et nocturne,
– claque des dents rapidement pour éloigner les prédateurs,
– très bon grimpeur et sauteur.

Indices de présence
– crottes de 1 cm de long,
– construction d’un nid ovoïde de 15 cm de diamètre avec des brindilles, de la mousse, des feuilles et des herbes sèches.

Dégâts
– bruit dans les combles,
– grignote les cloisons et les isolants.

Lérot

Habitat
– bois, jardins, vergers,
– habitation.

Comportement
– hiberne,
– très bon acrobate.

Indices de présence
– crottes de 1 cm de long,
– bruit dans les greniers.

Dégâts
– bruits nocturnes,
– grignote les cloisons et les isolants.

Mulot

Habitat
– bois, champs, jardins, broussailles, haies, bosquets, parcs et dunes,
– nid en feuille, en mousse, dans un terrier.

Comportement
– nocturne, mais aussi diurne 2 heures après le lever et avant le coucher du soleil,
– femelles gestantes et allaitantes très actives,
– agile, il fait de grands bonds,
– très bon grimpeur.

Indices de présence
– crottes de 3 à 5 mm de long,
– laisse les glumes des graines,
– traces de dents sur les noisettes,
– ouvre les escargots à la base de la coquille.

Dégâts
– se nourrit de graines et de baies,
– attaque les légumes et les fruits.

Campagnol (terrestre/des champs)

Habitat
– prairies pâturées,
– champs de luzerne,
– digues et talus enherbés,
– polders,
– nid d’herbes et de tiges.

Comportement
– diurne et nocturne,
– très bon grimpeur,
– se dresse sur ses pattes postérieures.

Indices de présence
– creuse des galeries dans les berges,
– tumulis (amas de terre),
– crottes cylindriques noires ou verdâtres de 3 à 4 mm de long.

Dégâts
– endommage les luzernes, prairies et champs de céréales.
– consomme les racines des jeunes arbres.

Ragondin

Habitat
– près des plans d’eau.

Comportement
– creuse des terriers de plusieurs mètres de long,
– très bon nageur,
– nid d’herbe dans l’élargissement des tunnels pour la mise au monde,
– sédentaire.

Indices de présence
– crottes longues et effilées,
– coulées dans la végétation.

Dégâts
– ses terriers endommagent les berges.
– déstabilise l’écosystème aquatique en consommant les plantes.

Rat musqué

Habitat
– marais d’eau douce,
– près des joncs, des quenouilles, des potamots (plantes aquatiques) et carex,
– tas de branches mortes pour faire des huttes,
– creuse des terriers.

Comportement
– inactif l’hiver,
– à l’aise sur terre, c’est aussi un très bon nageur.

Indices de présence
– crottes de 10 à 12 mm de long,
– coulées.

Dégâts
– ses galeries fragilisent les terrains et les digues,
– endommage l’écorce des arbres.

Autres articles sur le même sujet
Biologie
13 avril 2020

Où vont-ils et quelle est leur activité selon les saisons ?

Saisonnalité, localisation, vous devez en permanence adapter la lutte contre les rongeurs pour éviter leur prolifération

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 1364
Lire la suite
Biologie
12 mai 2020

Comment les sens d’un rongeur lui sont-ils utiles au quotidien ?

La plupart des rongeurs sont comme l’homme, ils exploitent les 5 sens qui sont à leur disposition ....

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 1812
Lire la suite
Biologie
5 mai 2020

Reproduction des rongeurs et prolifération

Rats et souris se multiplient à une vitesse incroyable. Pour limiter leur présence, adoptons les bons gestes.

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 2460
Lire la suite