Biologie
Partagez cet article

Le campagnol des champs ou Microtus arvalis

Le campagnol des champs, également connu sous le nom de Microtus arvalis, est un mammifère rongeur qui appartient à la famille des cricétidés. Si mignon soit-il, le campagnol est un nuisible destructeur et vecteur de maladies.

La morphologie du campagnol des champs

Le campagnol des champs est un petit rongeur. La longueur de son corps se situe entre 8,5 et 12 cm, tandis que sa queue mesure de 2 à 4 cm. Poids plume, le campagnol ne pèse que 20 à 50 g. Ce campagnol se reconnaît à son pelage brun à brun grisâtre sur le dos tandis que son ventre est plutôt blanc-gris. Son corps est trapu et tassé, les oreilles sont petites et arrondies. Sa tête est assez volumineuse par rapport à la taille de son corps. Il possède des incisives longues et légèrement recourbées.

Le campagnol des champs sur le plan biologique

C’est en Europe centrale que l’on retrouve principalement le campagnol des champs. Il vit en couple, chaque couple possédant son propre territoire de 15 à 20 m². Comme son nom l’indique, on le retrouve principalement en campagne dans les champs et les prairies. Il est attiré par la luzerne, le colza et autres plantations céréalières.

Sa présence se remarque aux galeries superficielles qu’il creuse et aux trous ronds reliés par des coulées visibles en surface (petits chemins).

Quelle alimentation pour ce rongeur ?

Principalement herbivore, il consomme des graminées, des jeunes céréales, des bulbes ou des épis. Il peut également, parfois, manger des insectes. Le campagnol des champs a un gros appétit, il peut consommer jusqu’à deux fois son poids chaque jour.

La reproduction du Microtus arvalis

Ce campagnol des champs atteint sa maturité sexuelle à un mois. Il se reproduit principalement de mars à octobre, voire en hiver si les conditions le permettent. À raison de 3 à 6 portées par an avec 4 à 5 petits par portée, il se reproduit extrêmement rapidement. La gestation dure 4 semaines.

Le campagnol des champs : quels dégâts cause-t-il ?


Vivant principalement dans les champs, ce campagnol peut détruire les cultures.. Dans les champs, ils consomment les céréales et peuvent entraîner d’importantes pertes, cela peut avoir des conséquences économiques dramatiques pour les exploitants.
Mais ce n’est pas tout. Le fait de se promener dans les cultures et d’en consommer peut entraîner des maladies à l’image de la leptospirose ou du virus de Hantaan.
Dans votre potager, vous remarquerez sa présence si vos légumes en terre sont grignotés (pommes de terre, poireaux, carottes, etc.)

Comment contrôler la prolifération de ce campagnol ?

Pour préserver votre potager, seules les méthodes non chimiques sont possibles. En revanche pour protéger votre habitat, des solutions chimiques sont autorisées. Enfin, sachez que le chat est un prédateur du campagnol, tout comme les rapaces que vous pouvez attirer en installant des perchoirs.

Autres articles sur le même sujet
Biologie
11 février 2020

Le campagnol terrestre ou Arvicola terrestris

Le campagnol terrestre est un petit rongeur qui, malgré sa taille, peut engendrer de nombreux dégâts.

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 121
Lire la suite
Biologie
17 février 2020

Le campagnol provençal ou Microtus duedecimcostatus

Le campagnol provençal est un tout petit rongeur qui a un impact très négatif sur les vergers notamment.

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 115
Lire la suite
Biologie
11 février 2020

Le mulot sylvestre ou Apodemus sylvaticus

Le mulot sylvestre est un petit rongeur qui vit à la campagne et se nourrit de ce qu’il trouve.

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 159
Lire la suite