Biologie
Partagez cet article

Le rat musqué ou Ondatra zibethicus

Le rat musqué est un rongeur également nommé rat d’Amérique puisqu’il nous vient d’outre-Atlantique. L’ Ondrata zibethicus qui vit autour des rivières et provoque un certain nombre de dégâts sur les berges et dans les cultures agricoles.

La morphologie du rat musqué

Le rat musqué, parfois confondu avec le ragondin, est plus léger que celui-ci. Son corps atteint 40 à 50 cm de long tandis que sa queue mesure entre 20 et 30 cm. Le rat musqué pèse entre 1 et 1,5 kilos (contre en moyenne 8 kilos pour le ragondin).

Le rat d’Amérique est reconnaissable à sa grosse tête et surtout à ses longues dents jaunies. Il possède de grosses pattes postérieures sur le bord externe desquelles se trouvent des poils natatoires (qui servent à la nage). Il possède également une queue aplatie sur les côtés. Enfin, le rat musqué se reconnait à sa couleur brun foncé, son poil rêche et épais et, comme son nom l’indique, à son odeur musquée.

Le rat musqué sur le plan biologique

S’il nous vient d’Amérique du Nord, le rat musqué a parfaitement trouvé sa place en Europe. C’est au niveau des cours d’eau qu’il s’installe, autour des étangs, des marais, des canaux, etc. Il est connu pour ses performances sous l’eau, il peut tenir en apnée durant environ 15 minutes.

Le rat musqué vit dans des huttes construites par ses soins, on les retrouve à la fois dans les étangs et sur les berges des cours d’eau. Si peu sociable soit-il, il se retrouve avec ses congénères durant tout l’hiver dans ces huttes. Les rats musqués hibernent blottis les uns contre les autres.

Quelle alimentation pour ce rongeur ?

Principalement herbivore, le rat musqué mange des roseaux, des joncs, des nénuphars, etc. Il est également attiré par les cultures et mange ainsi de jeunes tiges de maïs, du seigle et autres céréales. Il peut également être carnivore et se nourrir de crustacés, de poissons, voire d’amphibiens.

La reproduction du rat musqué

Comme tout rongeur, le rat musqué est connu pour sa capacité de reproduction importante. Avec jusqu’à 3 portées par an à raison de 6 à 7 ratons par portée, la prolifération du rat musqué est rapide.

Rat musqué : quels dégâts cause-t-il ?

Avec une reproduction si rapide, le rat musqué est un véritable nuisible. Le risque d’infestation le long des berges est élevé. Il creuse des galeries et des huttes qui peuvent engendrer l’effondrement des berges, l’envasement des canaux, tandis qu’il s’attaque à l’écorce des arbres pour construire son habitat.

Le rat musqué peut également s’attaquer aux cultures proches de son habitat. Les terres agricoles sont victimes de leur gourmandise ce qui engendre des pertes pour les exploitants.

D’autre part, le risque de transmission de maladies est élevé avec le rat musqué qui peut créer des épidémies de leptospirose.

Comment contrôler la prolifération de ce rat ?

Le rat musqué se reproduit rapidement, il a peu de prédateurs naturels et la lutte chimique contre ce rongeur est interdite en France. La lutte contre le rat musqué est réglementée selon l’arrêté du 6 avril 2007. Une lutte collective peut être décidée à l’échelle d’un département afin de définir les modalités de surveillance et les interventions envisageables (opérations de piégeage par exemple).

Autres articles sur le même sujet
Biologie Rat brun
17 février 2020

Le rat brun ou Rattus Norvegicus

Le rat brun se distingue du rat noir et présente des caractéristiques spécifiques ....

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 2184
Lire la suite
Biologie
11 février 2020

Le rat noir ou Rattus rattus

Apprenons à connaître le rat noir et ses habitudes.

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 1547
Lire la suite
Biologie
24 mars 2020

Le ragondin ou Myocastor coypus

Le ragondin, rongeur de belle taille, il se trouve au niveau des cours d’eau. Nuisible, il est assez destructeur ...

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 801
Lire la suite