Contrôler Tout public
Partagez cet article

Impact des grèves des éboueurs sur la présence des rongeurs

Les grèves des éboueurs comme celles vécues en 2023 dans plusieurs villes de France, Paris, Marseille, Nantes, Le Havre… représentent une menace pour la santé publique. L’accumulation de poubelles dans les rues attire les rongeurs nuisibles qui quittent alors leur milieu de vie pour envahir le nôtre. Et qui dit rongeurs nuisibles, dit danger pour la santé !

Poubelles éventrées, un garde-manger à ciel ouvert !

Nul doute que les sacs poubelles entassés en ville hors des containers, agissent comme un aimant auprès des rongeurs nuisibles. Pour être plus précis, ce sont surtout les sacs poubelles éventrés qui posent problème. Les rongeurs nuisibles, particulièrement les rats bruns , ont un odorat très développé et sont donc facilement attirés par les détritus qui se retrouvent à l’air libre, et qui constituent alors une source de nourriture facile d’accès et abondante.

En ville, les rats bruns vivent dans les égouts ; en les débarrassant des déchets, ils ont pour rôle de les nettoyer  . Mais devant cet « open bar », ils préfèrent quitter leur habitat, attirés par une nourriture plus appétissante. C’est pourquoi, de très nombreux citadins se plaignent de la présence accrue des rats lors des grèves des éboueurs.

La présence de rongeurs nuisibles dans les rues, véritable danger pour les hommes

En circulant dans les villes, les rats bruns contaminent les lieux de passage et de vie des habitants. En effet, en disséminant un peu partout leur urine et leurs excréments potentiellement infestés par des bactéries pathogènes, ils peuvent transmettre à l’homme des maladies comme la leptospirose .

Contrairement à certaines idées reçues, pas besoin d’être mordu par un rat pour l’attraper !

Un simple contact entre ses déjections et une petite plaie, coupure, lésion de votre peau, et vous voilà potentiellement infecté. Détectée et identifiée à temps, la maladie se soigne très bien. Mais si les symptômes confondus avec un état grippal, persistent et s’aggravent sans être traités, ils peuvent alors entraîner un dérèglement rénal irrémédiable et dans certains cas le décès.

Mais si les symptômes confondus avec un état grippal, persistent et s’aggravent sans être traités, ils peuvent alors entraîner un dérèglement rénal irrémédiable et dans certains cas le décès. L’accumulation de détritus liée à la grève des éboueurs contribue à accroitre la présence de rongeurs nuisibles dans les lieux publics, et donc potentiellement à augmenter le nombre de cas de leptospirose, maladie qui représente un réel danger pour la santé humaine ! C’est pourquoi depuis le 24 août 2023, la leptospirose est inscrite sur la liste des maladies à déclaration obligatoire (MDO). L’objectif est d’améliorer l’évaluation du poids de la maladie et son épidémiologie*. Apparemment sous-estimés, les cas de leptospirose seront ainsi mieux tracés. Les scientifiques obtiendront des données plus fiables, ils pourraient ainsi mesurer si des événements comme les grèves des éboueurs ont un impact sur l’augmentation ou pas des cas de leptospiroses dans les villes concernées.

La leptospirose, danger franco-français ?

Les cas de leptospirose sont identifiés dans le monde entier car aucun pays n’est véritablement à l’abris des rongeurs nuisibles. Au niveau européen, l’ECDC (European Centre for Desease Prevention and Control) assure la surveillance d’une soixantaine de maladies transmissibles dont la leptospirose.  Elle compile les données collectées dans chaque pays et édite un rapport annuel. Après une baisse du nombre de cas de leptospirose en 2019 et 2020, l’ECDC constate une hausse en 2021 : 1246 cas ont été reportés dont 837 confirmés. Avec ses 308 cas, chiffre probablement sous-estimé, la France est en 1ère place ! Or en 2021 le pays a connu des grèves d’éboueurs dans de nombreuses villes comme Marseille, Paris, Toulouse, Lyon, Dieppe… Aucune relation de cause à effet mais les chiffres de 2023 pourraient montrer là encore une hausse

Les grèves des éboueurs représentent un réel danger pour la santé des concitoyens. L’accumulation des détritus à ciel ouvert attire les rats qui potentiellement sont porteurs de bactéries pathogènes comme les leptospires. En outre, la décomposition des déchets pourrait polluer les eaux et les sols et même pour certains professionnels de la santé, dégager des gaz toxiques.

Autres articles sur le même sujet
Santé
5 mars 2020

Peut-on attraper des maladies avec les rongeurs ?

Les rongeurs peuvent être porteurs de maladies, le risque de transmission à l’Homme existe...

Temps de lecture : 5 min Nombre de vues : 5558
Lire la suite
Santé
9 mai 2022

Pourquoi les maladies transmises par les rongeurs vont augmenter ?

Le réchauffement climatique, l’augmentation des eaux stagnantes… Des faits avérés qui ne sont pas sans conséquence …

Temps de lecture : 3 min Nombre de vues : 1208
Lire la suite
Contrôler RATdanslesruesenville
8 décembre 2020

Prolifération des rats : ce problème sanitaire engendré par le confinement

Pendant le confinement, les rues se sont vidées et ont été délaissées par les humains… mais pas par les rats.

Temps de lecture : 3 min Nombre de vues : 3535
Lire la suite