Biologie CAMPAGNOL ROUSSATRE
Partagez cet article

Le campagnol roussâtre ou Myodes glareolus

Le campagnol roussâtre est un charmant petit rongeur. Pourtant, si charmant soit-il, il a la capacité d’engendrer de nombreux dégâts dans les plantations. Faisons connaissance avec ce petit animal.

La morphologie du campagnol roussâtre

Le campagnol roussâtre est un rongeur de 12 cm de long auxquels on ajoute une petite queue de 3 à 5 cm. Tandis que le bébé campagnol roussâtre pèse 2 g, ce rongeur atteint 25 à 35 g à l’âge adulte.

On le reconnaît à son corps trapu, ses petites oreilles arrondies, mais surtout à son pelage roussâtre sur le dos, gris brun sur les flancs et gris jaunâtre sur le ventre.

Les origines du campagnol roussâtre

Celui que l’on nomme également campagnol du nord, campagnol des bois ou encore campagnol des sables est présent en Europe, en Sibérie et en Asie Mineure. En France, on le retrouve plutôt dans la région du Morvan et du Luzy. Il est habitué à vivre dans des régions boisées et denses (principalement caducifoliées), il apprécie tout particulièrement les bosquets et autres fougères, même s’il aime également évoluer dans les prairies.

Le campagnol roussâtre sur le plan biologique

Ce petit rongeur a une durée de vie très courte, environ 18 mois. Durant cette période, il est très actif. Il vit en couple sur un territoire de 20 à 30 m² et creuse des galeries peu profondes durant la nuit pour créer un habitat protégé. Lorsqu’il n’est pas dans sa galerie, le campagnol roussâtre aime grimper aux arbres et prendre de la hauteur.

Quelle alimentation pour ce rongeur ?

Le Myodes glareolus se nourrit à la fois de semences, de fruits, de glands germés, de champignons, d’insectes, d’écorces, voire de couvées d’oiseaux. Il s’attaque également aux bourgeons et autres feuilles vertes.

CAMPAGNOL ROUSSATRE NOURRITURE

La reproduction du Myodes glareolus

Comme la plupart des rongeurs, le campagnol roussâtre est très fécond. On compte en moyenne 4 à 5 portées par an entre mars et octobre. La femelle donne naissance à 3 à 5 petits par portée.

La gestation est très rapide, elle ne dure que 16 à 18 jours, les bébés étant sevrés dès 14 jours.

Campagnol roussâtre : quels dégâts cause-t-il ?

En raison de sa reproduction rapide, le campagnol roussâtre est un rongeur qui peut proliférer et créer de nombreux dégâts. Il mange les jeunes plants notamment les jeunes arbres fruitiers et peut ainsi détruire les productions des agriculteurs, arboriculteurs ou jardiniers amateurs. Il endommage également les écorces (parfois sur plusieurs mètres) durant l’automne.

Consommateur de semences (entre Novembre et Mars), il peut souiller celles-ci, les conséquences sanitaires peuvent être importantes. En effet, ce rongeur est porteur du virus Puumala qui est responsable d’une fièvre hémorragique avec syndrome rénal.

Comment contrôler la prolifération du campagnol roussâtre?

Le campagnol est un rongeur protégé. Si vous souhaitez éviter sa prolifération, évitez de lui créer un espace favorable avec du paillis, des herbes denses, etc. Labourez votre terrain afin de ne pas lui laisser le temps de s’installer dans ses galeries. Intégrez des prédateurs naturels à l’image des chats ou des rapaces que vous pouvez attirer en installant des perchoirs.

Autres articles sur le même sujet
Biologie
17 février 2020

Le campagnol des champs ou Microtus arvalis

Le campagnol des champs est un mammifère rongeur, nuisible destructeur et vecteur de maladies.

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 183
Lire la suite
Biologie
17 février 2020

Le campagnol provençal ou Microtus duedecimcostatus

Le campagnol provençal est un tout petit rongeur qui a un impact très négatif sur les vergers notamment.

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 115
Lire la suite
Biologie
11 février 2020

Le campagnol terrestre ou Arvicola terrestris

Le campagnol terrestre est un petit rongeur qui, malgré sa taille, peut engendrer de nombreux dégâts.

Temps de lecture : 4 min Nombre de vues : 121
Lire la suite